Connu par :
  Tel: +33 975 183 677

Vol retardé ou vol annulé pour mauvaises conditions météo

Une tempête, un ouragan, un épais brouillard ou de forts vents sont quelques unes des raisons pouvant expliquer un retard ou une annulation de vol. Selon le Règlement européen n°261/2004 relatif aux droits des passagers aériens, les conditions météorologiques extrêmes sont considérées comme des « circonstances extraordinaires » qui libèrent les compagnies aériennes de leur obligation de verser une indemnité aux passagers.

Retard ou annulation de vol pour cause de mauvais temps

Avez-vous été affecté par un retard de vol ou une annulation ? Flightright vous permet un accès simple et rapide à la justice. Grâce au calculateur d’indemnités, vérifiez en deux minutes si vous avez le droit à une indemnisation. Vous pourrez ensuite mandater Flightright en ligne pour faire valoir vos droits.

VÉRIFIEZ EN 2 MINUTES

Quand ai-je droit à une indemnisation pour cause de météo ?

  • Si d’autres vol décollent au même moment, cela peut être une indication que votre vol aurait pu aussi décoller; et:
  • Votre vol a eu lieu il y a moins de 5 ans.
  • Vous vous êtes présenté à l’heure à l’enregistrement.
  • L’aéroport de départ se trouve dans l’UE, ou bien l’aéroport d’arrivée et le siège de la compagnie aérienne se trouve dans l’UE.
  • Vous êtes arrivés avec au moins 3 heures de retard à votre destination finale.

Que dois-je faire si mon vol est affecté par le mauvais temps ?

  • Profitez des services et avantages supplémentaires à l'aéroport
  • Renseignez-vous quant à la raison du retard auprès de la compagnie aérienne.
  • Réclamez vos collations et services de base à l’aéroport
  • Calculez le montant de votre indemnité à l’aide de notre simulateur.

Est-il possible de prétendre à une indemnité en cas de mauvais temps ?

Conformément au règlement européen n° 261/2004, les passagers peuvent recevoir entre 250 et 600 euros en cas de retard, d'annulation ou de surbooking d'un vol. Les perturbations de vol causées par des « circonstances extraordinaires » constituent une exception à cette règle. Si le vol est annulé pour cause de météo, les compagnies aériennes ne sont pas tenues d'indemniser les clients. Les conditions météorologiques extrêmes comme le nuage de cendres font partie de cette catégorie et les passagers ne sont donc pas admissibles à une indemnisation.

Toutefois, il existe des exceptions à cette règle, en vertu desquelles la compagnie aérienne peut être tenue responsable des dommages causés par des annulations, ou des retards. Pour que le règlement européen s'applique, le vol doit avoir décollé d'un aéroport européen ou avoir été exploité par une compagnie aérienne européenne et avoir atterri en France ou dans l'Union européenne. Ces conditions s'appliquent quel que soit le prix du billet et s'appliquent également à ceux qui voyagent pour affaires ou en vacances à forfait. Vos réclamations sont valables jusqu'à 5 ans rétroactivement.

Dans quels cas ne serez-vous pas indemnisé en cas de vol annulé pour cause de météo ?

Le règlement européen utilise l'expression « circonstances exceptionnelles »mais ne définit pas clairement ce qu'elles impliquent. Cela laisse une grande marge d'interprétation.

Les passagers n'ont pas droit à une indemnisation de la compagnie aérienne en raison de conditions météorologiques défavorables si l'un des événements suivants se produit :

  • Nuage de cendres : quand une catastrophe naturelle se produit, c'est un cas de force majeure. Le trafic aérien est affecté et les vols ne peuvent pas être assurés. Le nuage de cendres gêne la visibilité du pilote et les particules de cendres peuvent affecter les capteurs des instruments de mesure de hauteur et de vitesse.
  • Conditions météorologiques défavorables : les aéronefs doivent souvent rester au sol ou décoller plus tard en cas de conditions météorologiques extrêmes. Des conditions météorologiques défavorables comme la neige, la tempête, la pluie verglaçante ou le brouillard exemptent les compagnies aériennes du paiement d'indemnités.
  • Front orageux : le tribunal régional de Darmstadt a statué qu'il n'y a pas non plus d'indemnisation si le vol précédent est forcé d'atterrir d'urgence en raison d'un front orageux et que le vol suivant est retardé ou annulé en conséquence. (LG Darmstadt, arrêt du 06/11/2013 - 7 S 208/12)

Quel est le montant du dédommagement prévu ?

Pour les vols retardés de plus de 3 heures, les vols annulés pour cause de météo ou les refus d’embarquement ? Le Règlement européen prévoit différents montants d’indemnisation en fonction de la distance du vol :

  • Si la distance de vol est inférieure ou égale à 1500 km, la valeur de l’indemnisation est de 250 € pour un retard, une annulation ou un surbooking.
  • Si la distance de vol est comprise entre 1500 km et 3500 km, ou plus de 1500km s’il s’agit d’un vol communautaire, la valeur de la compensation est de 400 € pour un retard, une annulation ou un surbooking.
  • Si la distance de vol est supérieure à 3500 km, la valeur de l’indemnisation est de 600 € pour un retard, une annulation ou un surbooking.
Réclamation de compensation selon la distance

* Ainsi que tout vol intracommunautaire de plus de 1500 km

L’excuse des « mauvaises conditions météorologiques »

Lorsque le décollage d'un avion est retardé ou un vol annulé pour cause de météo, c'est probablement parce que les conditions sont telles qu'il est jugé dangereux de voler. Si tel est le cas, il est évidemment logique que les compagnies aériennes reportent les vols jusqu'à ce qu'un moment approprié se présente. Les compagnies aériennes sont connues pour utiliser le mauvais temps comme excuse pour ce qui était en fait un retard ou une annulation évitable, cependant. Un indicateur clé de cette situation sera si les autres compagnies aériennes exploitent des vols comme prévu pendant que le vôtre est perturbé.

Les compagnies aériennes invoquent parfois le « mauvais temps » pour se disculper en cas de retard ou d’annulation de vol. Cette situation devient évidente lorsque votre vol est annulé, mais que les vols des autres compagnies ne sont aucunement impactés par lesdites « intempéries ». Il est cependant difficile pour de prouver soi-même que l’avion était en réalité en mesure de décoller. Flightright dispose de bases de données permettant de vérifier aussi bien la météo que les différentes informations de vol. Grâce à ces données, nous pouvons facilement déterminer quels avions étaient en mesure de décoller ou non. Il s’agit d’un atout précieux pour appuyer votre demande d'indemnisation, lorsque votre vol est annulé pour cause de météo.

Autre prétexte couramment invoqué par les compagnies aériennes : l’absence de liquide dégivrage des avions. Ces dernières années, de nombreuses compagnies ont considéré une annulation de vol due à des températures négatives et à l’impossibilité de dégivrer les appareils comme « circonstance extraordinaire ». Or, les compagnies aériennes peuvent être tenues responsables du non-dégivrage de leurs appareils si le retard dû au mauvais temps est lié au manque de liquide de dégivrage. Dans ce cas, il ne s’agit pas d’une « circonstance extraordinaire » puisque la compagnie aurait dû anticiper le problème, et vous pouvez donc prétendre à une compensation. La compagnie ne peut donc pas prétendre que le vol a été annulé pour cause de météo

Retards et annulations de vols récents

Êtes-vous actuellement affecté par un retard ou une annulation de vol et vous n'êtes pas sûr que le mauvais temps en soit la cause réelle ? Retrouvez votre vol retardé ou vol annulé pour cause de météo dans notre tableau et vérifiez si vous avez droit à une indemnisation.

RECHERCHE

Aucun résultat
Oups, quelque chose s'est mal passé... vous pouvez vérifier votre vol dans notre calculateur d'indemnités

Comment puis-je prétendre à une indemnisation en cas de mauvais temps ?

Flightright vous accompagne en prenant les mesures nécessaires pour réclamer les indemnités qui peuvent vous correspondre en cas de vol annulé pour cause de météo. C'est aussi simple que cela : entrez vos informations de vol dans notre calculateur d’indemnités. Dans les 2 minutes qui suivent, nous vous dirons si vous pouvez ou non demander une indemnisation. Grâce à nos bases de données, à nos moyens technologiques et à notre équipe d'experts européens, nous sommes en mesure de déterminer si l'annulation ou le retard est considéré comme une « circonstance extraordinaire » en France et à travers le monde, ou si vous avez droit à une indemnisation.

Le calculateur de d’indemnités confirme-t-il que vous êtes admissible à l'indemnisation ? Un seul clic suffit pour nous donner votre autorisation et vous éviter les procédures fastidieuses et fastidieuses auprès de la compagnie aérienne. Avec Flightright, vous pouvez compter sur un allié engagé et spécialisé dans les droits des passagers aériens en France et en Europe. Notre réseau international d'experts a déjà réussi à récupérer plus de 100 millions d'euros d'indemnités pour nos clients.

VÉRIFIEZ EN 2 MINUTES
L’excuse du mauvais temps en cas de retard ou d’annulation de vol

Quels services supplémentaires puis-je recevoir à l'aéroport ?

Que la cause du retard ou de l'annulation d'un vol soit considérée ou non comme une « circonstance extraordinaire », comme c'est généralement le cas lorsque les perturbations sont causées par le mauvais temps, vous aurez droit à certains services et avantages en attendant à l'aéroport. Ceux-ci deviennent disponibles en fonction de la distance de votre vol. Voici un tableau qui explique ce qui est prévu par la loi :

Statut du vol Distance du vol Prise en charge et services
Plus de 2 heures de retard Vol courte distance de moins 1500 km Collations et boissons, ainsi que 2 appels téléphoniques ou 2 emails
Plus de 3 heures de retard Vol moyenne distance entre 1500 et 3500 km (ou vols intracommunautaires de plus de 1500 km) Collations et boissons, ainsi que 2 appels téléphoniques ou 2 emails
Plus de 4 heures de retard Vol longue distance de plus de 3500 km Collations et boissons, ainsi que 2 appels téléphoniques ou 2 emails
Plus de 5 heures de retard* Tous les vols Les passagers peuvent se retirer du vol. Dans ce cas, la compagnie doit leur rembourser le prix du billet ou leur trouver un vol ou moyen de transport alternatif
Vol reprogrammé au lendemain Tous les vols Hébergement et transport aller-retour de l’aéroport jusqu’à l’hôtel

Comment protéger mes droits sur un futur vol ?

Vous avez planifié un voyage en avion à l'avenir et vous voulez être sûr de ne manquer aucun paiement de compensation à l'avance sur votre vol est annulé ou retardé ? Pas de problème. Vous pouvez saisir vos vols à l'avance dans notre calculateur d'indemnisation et nous vous informerons si vous avez droit à une indemnisation:

VÉRIFIEZ EN 2 MINUTES

Checklist: Quand n'avez-vous pas droit à une indemnisation en cas de mauvais temps ?

  • Mauvais temps comme un front orageux, un nuage de cendres ou des conditions météorologiques défavorables lorsque tous les autres vols ont été retardés ou annulés.
  • Vous arrivez à destination avec moins de 3 heures de retard
  • Vous ne vous êtes pas présenté à l'heure à l’enregistrement
  • Votre vol a été effectué il y a plus de 5 ans.
  • Le vol a eu lieu en dehors de l'UE
Peut-être vos amis ont-ils également le droit à une compensation ? Partagez cet article !