Connu par :
  Tel: +33 (0)9 75 18 36 77

Retards et annulations de vol pour cause de grève d’avion

Les grèves, de façon générale, sont l’une des principales raisons des retards ou annulations de vols en France. Selon la Réglementation européenne, quand il s’agit d’une grève inhérente à la compagnie aérienne, on considère que celle-ci aurait pu prendre les mesures adéquates afin d’éviter les perturbations de vols. Une indemnisation, d’une valeur allant de 250€ à 600€, peut donc être due, sauf si la compagnie est en mesure de prouver que toutes les mesures nécessaires ont été prises et que les perturbations n’ont pas pu être évitées. La compagnie aérienne doit également vous proposer un transport alternatif ainsi que des boissons et des collations dès que possible.

Aéroport vide pour cause de grève

Avez-vous été affecté par un retard de vol ou une annulation ? Flightright vous permet un accès simple et rapide à la justice. Grâce au calculateur d’indemnités, vérifiez en deux minutes si vous avez le droit à une indemnisation. Vous pourrez ensuite mandater Flightright en ligne pour faire valoir vos droits.

VÉRIFIEZ EN 2 MINUTES

Quand puis-je prétendre à une indemnisation en cas de grève de transport aérien ?

  • Si votre vol n’a pas été directement affecté par la grève; et:
  • Le vol concerné a opéré il y a moins de 5 ans.
  • Vous vous êtes présenté à l’heure à l’enregistrement .
  • Si le vol a décollé de l’UE ou atterri dans l’UE et être opéré par une compagnie aérienne européenne.
  • Vous êtes arrivés avec au moins 3 heures de retard à destination finale.

Grève d’avion : que faire ?

  • Renseignez-vous sur la raison du retard de l’avion auprès de la compagnie aérienne.
  • Collectez des preuves : tickets de caisse, et vouchers.
  • Sollicitez vos boissons, collations et services de base à l’aéroport.
  • Calculez le montant de votre réclamation à l’aide de notre simulateur.

Quels dédommagement en cas de grève ?

Vous pouvez prétendre à une indemnisation comprise entre 250 € and 600 € dans le cas d’un retard de vol, d’une annulation ou d’un surbooking. Cependant, selon la Réglementation européenne 261/2004 sur les droits des passagers aériens, si la compagnie aérienne n’est pas responsable du préjudice, elle est libérée de son obligation de payer des indemnisations. C’est notamment le cas pour les grèves des contrôleurs aériens, dont les compagnie aériennes ne sont pas tenues responsables.

Toutefois, il existe des exceptions en vertu desquelles la compagnie aérienne peut être tenue responsable des dommages causés par des annulations, des retards ou des refus d'embarquement lors d’une grève. Pour que le Règlement européen s'applique, le vol doit avoir décollé d'un aéroport Européen ou avoir été opéré par une compagnie aérienne européenne et avoir atterri dans l'Union Européenne. Ces conditions s'appliquent quel que soit le prix du billet et s'appliquent également aux voyages d’affaires et voyages organisés. Vous avez jusqu’à 5 ans pour réclamer vos indemnités.

Les exceptions pour lesquelles une indemnisation est possible

Si vous êtes victime d’une perturbation qui est liée à une grève antérieure, vous pouvez éventuellement prétendre à un dédommagement. Par exemple, si les vols reprennent normalement après la grève mais que la compagnie aérienne vous refuse l’embarquement car un autre passager affecté par la grève d’avion a été placé à votre place sur votre vol, on considère que la compagnie aérienne agit contre votre volonté et doit donc vous indemniser au même titre qu’un refus d’embarquement. Quoi qu’il en soit, vous pouvez toujours bénéficier d’une prise en charge et de services additionnels même lors de circonstances extraordinaires.

Votre vol est annulé avant la première journée officielle de grève de transport aérien ? Dans ce cas, la compagnie aérienne a l’obligation de vous verser une compensation. Cette indemnisation peut aller de 250€ à 600€ selon les vols. La Cour de justice de l’Union européenne explique que cela priverait les passagers aériens de toute forme de protection juridique si les compagnies aériennes pouvaient évoquer des incidents internes à la compagnie.

Quel montant d’indemnisation puis-je réclamer ?

Quel montant d'indemnisation peut être réclamé pour les vols retardés de plus de 3 heures, les annulations ou les refus d'embarquement ? Le Règlement Européen alloue des montants d'indemnisation différents en fonction de la distance du vol :

  • Si la distance de vol est inférieure à 1500 km, l’indemnité est de 250 € pour un vol retardé, annulé ou surbooké.
  • Si la distance de vol est comprise entre 1500 km et 3500 km, l’indemnité est de 400 € pour un vol retardé, annulé ou surbooké.
  • Si la distance de vol est supérieure à 3500 km, l’indemnité est de 600 € pour un retard, une annulation ou un surbooking.
Réclamation de compensation selon la distance

Dois-je quand même me présenter à l’aéroport malgré la grève ?

Oui, il est important de se présenter à l’heure à l’enregistrement, notamment s’il s’agit d’une courte grève aérienne. Si la compagnie aérienne vous propose rapidement un autre vol et que vous le manquez, vous perdez le droit de déposer une réclamation. Il est donc conseillé de rester à proximité des portes d’embarquement, même durant les longues périodes d’attente. Si la grève de transport aérien dure plusieurs jours, demandez à la compagnie aérienne quand votre vol de remplacement sera programmé pour ne pas avoir à attendre à l’aéroport. Les passagers de voyages organisés devraient contacter leur agence pour savoir si leur vol sera annulé ou reporté en raison de la grève.

Comment trouver un vol alternatif ?

La compagnie aérienne doit normalement vous informer des annulations et vous proposer un vol alternatif vous permettant de rejoindre votre destination ou votre aéroport d’origine en plus d’une indemnisation. Si votre vol est annulé en raison d’une grève d’avion, vous pouvez demander à être placé sur un autre vol gratuitement, ou alors annuler votre réservation et vous faire rembourser le prix du billet.

Puis-je voyager en train ?

En cas d’annulation de vol, il est possible de voyager en train. En effet, échanger un billet d’avion pour un billet de train est généralement gratuit si vous le faites auprès de la compagnie à l’aéroport. Nánmoins, soyez prudent si vous réservez un billet de train par vous-même. La compagnie peut éventuellement vous demander de payer la différence entre les prix des billets si le billet de train est plus cher que le billet d’avion. Cela ne change en rien votre droit d’indemnisation. Veillez également à bien conserver vos reçus afin de rassembler les preuves dont vous pourriez avoir besoin par la suite.

Est-il possible de louer une voiture ?

Si vous décidez de vous rendre à destination avec une voiture de location, la compagnie aérienne n’est pas obligée de vous rembourser le prix de la location. C’est à vous d’en discuter et de négocier au préalable avec la compagnie aérienne. Si celle-ci accepte, veillez à obtenir une preuve écrite de son engagement à vous rembourser les frais.

Billet de train ou location de voiture comme transport alternatif en cas de vol annulé

Comment obtenir une indemnisation suite à l’annulation de mon vol ?

Il est souvent compliqué pour les particuliers de déterminer s’ils peuvent ou non prétendre à une indemnité suite à un retard ou une annulation de vol engendré par une grève d’avion. De plus, de nombreuses compagnies aériennes n’informent pas leurs clients de l’existence de l’indemnisation prévue par le Règlement européen sur le droit des passagers aériens. Il arrive qu’elles ignorent les réclamations reçues, ne soient pas joignables, ou refusent de payer en invoquant des arguments complexes et difficiles à réfuter. Tout cela a pour conséquence de décourager les passagers tentant d’agir par leurs propres moyens.

Avec Flightright à vos côtés, vous améliorez significativement vos chances de recevoir une compensation. Grâce à notre accès à diverses bases de données de vols, notre équipe d'experts européens en droit aérien peut rapidement identifier si une indemnisation est envisageable dans votre cas précis. Vous pouvez compter sur nous. Forts de notre expertise et de notre expérience en Europe, nous sommes les plus habilités à défendre vos droits.

Pour déterminer si vous pouvez ou non prétendre à une indemnisation pour votre retard ou annulation de vol, nous vous invitons à utiliser notre calculateur d’indemnités. Vous obtiendrez une réponse rapide et gratuite et découvrirez le montant de votre compensation.

VÉRIFIEZ EN 2 MINUTES

Quels sont les droits des passagers à l’aéroport en cas de grève ?

Si le départ de votre vol est fortement retardé, vous pouvez bénéficier de services additionnels en plus d’une éventuelle indemnité. Ces services doivent normalement être fournis que la compagnie aérienne soit responsable ou non du retard ou de l’annulation de vol, et ce, même en cas de circonstances extraordinaires.

  • Vol court-courrier (jusqu’à 1500 km) avec un retard de 2 heures ou plus : collations et boissons doivent être servies aux passagers, ainsi que la possibilité de passer 2 appels téléphoniques ou d’envoyer 2 emails.
  • Vol moyen-courrier (entre 1500 km et 3500 km) et vols intracommunautaires (de plus de 1500 km) avec un retard de 3 heures ou plus : collations et boissons doivent être servies aux passagers, ainsi que la possibilité de passer 2 appels téléphoniques ou d’envoyer 2 emails.
  • Vol long-courrier (de plus de 3500 km) avec 4 heures de retard et plus : collations et boissons doivent être servies aux passagers, ainsi que la possibilité de passer 2 appels téléphoniques ou d’envoyer 2 emails.
  • Tous les vols ayant 5 heures de retard ou plus : les passagers peuvent annuler leur réservation. La compagnie doit leur rembourser le prix du billet d’avion ou leur trouver un vol ou un moyen de transport alternatif.
  • Tous les vols reportés au lendemain : la compagnie aérienne doit fournir un hébergement aux passagers, avec transport aller-retour de l’aéroport à l'hôtel.
Boissons et collations lors d’une grève à l’aéroport

Checklist : en cas de grève, vous ne pouvez pas prétendre à une indemnisation dans les cas suivant :

  • Si votre vol est prévu pendant la période de grève annoncée
  • Votre avion atterrit avec moins de 3 heures de retard
  • Vous n'êtes pas arrivé à l'heure à l’enregistrement
  • Votre vol a été opéré il y a plus de 5 ans
  • Le vol a eu lieu en dehors de l'Union Européenne
Peut-être vos amis ont-ils également le droit à une compensation ? Partagez cet article !