Prendre l'avion enceinte : ce à quoi vous devez faire attention | Flightright FR

Trustpilot 4.8/5 basé sur 3,022 avis

Prendre l’avion enceinte : ce dont vous devez tenir compte lorsque vous voyagez en avion

Vérifiez votre demande d'indemnisation en ligne en seulement 2 minutes

Air passenger rights expert

Approuvé par Oskar de Felice

Expert en droits des passagers aériens

Un taux de succès de 99%
Présents sur le marché depuis 2010
Sans risque

L’arrivée d’un enfant est généralement une grande source de joie. Mais certaines se demandent aussi si elles ne devraient pas revoir leur mode de vie avec l’arrivée d’un nouveau membre dans la famille. La question des voyages en fait régulièrement partie. Avec l’augmentation du tour de taille, on se préoccupe de plus en plus de sa propre santé, mais aussi de celle de son bébé. Est-il encore conseillé de prendre l’avion ? Étant donné que chaque grossesse est différente, il n’est pas possible de faire des recommandations universelles.

Outre les préoccupations médicales, il faut également tenir compte des directives de la compagnie aérienne. En effet, celles-ci ont établi certaines règles concernant les femmes enceintes. Il existe parfois de nettes différences entre les compagnies aériennes sur ce sujet. Nous allons maintenant examiner de plus près ce à quoi les femmes enceintes doivent faire attention lorsqu’elles voyagent en avion.

Vous êtes enceinte, mais vous ne voulez pas renoncer aux voyages en avion ? Vous êtes assise à l’aéroport et attendez impatiemment votre vol, mais voilà que la compagnie aérienne se met en travers de votre programme de vacances ? Votre vol est retardé ou annulé !

Ai-je droit à une indemnisation ? Réponse rapide : OUI !

Avec Flightright, vous pouvez vérifier gratuitement vos droits en deux minutes. Vous pouvez obtenir jusqu’à 600 euros d’indemnisation par personne (moins la commission).

Quand la compagnie aérienne vous a-t-elle informée de l’annulation ou du retard de votre vol ?

Vous êtes également concernée par un surbooking ou une correspondance manquée ? Vérifiez votre vol maintenant. Simple ✔ rapide ✔ & sans risque ✔

Peut-on prendre l’avion lorsqu’on est enceinte ?

Si vous souhaitez prendre l’avion alors que vous êtes enceinte, il est recommandé de bien s’informer avant de partir en voyage. En effet, votre santé personnelle et celle de votre bébé jouent un rôle important pendant la grossesse. Cela ne signifie pas pour autant que les voyages en avion sont impensables pour les femmes enceintes. Il faut toutefois faire attention à certains points. Mais alors, les femmes enceintes peuvent-elles prendre l’avion ? On ne peut pas dire de manière générale si prendre l’avion est vraiment une bonne idée pour une femme enceinte. Il faut prendre une décision au cas par cas. L’évolution de votre grossesse joue notamment un rôle très important. Si vous n’êtes pas sûre, consultez toujours un professionnel de santé. Son avis a le plus d’importance, du moins en ce qui concerne les doutes sur la santé.

Outre la question de savoir si une femme enceinte peut prendre l’avion, une autre question se pose également. En principe, il est possible de combiner grossesse et vol mais certaines conditions doivent toutefois être remplies. Si votre état de santé ne s’y oppose pas, vous pouvez prendre l’avion sans restriction jusqu’à la 28e semaine de grossesse et suivre votre vol en direct. Les femmes enceintes qui se trouvent au moins à la 28e semaine de grossesse doivent faire attester leur aptitude à prendre l’avion. Une attestation du médecin traitant ou de la sage-femme entre en ligne de compte. Ce certificat clarifie également la question suivante : peut-on prendre l’avion lorsqu’on est enceinte ? 

Pour de nombreuses femmes enceintes, la question de savoir si elles peuvent prendre l’avion lorsqu’elles sont enceintes ne se pose plus à partir de la 30e semaine de grossesse. Ainsi, il est recommandé aux femmes enceintes d’éviter de prendre l’avion à ce moment-là. En revanche, celles qui n’ont pas d’autre choix peuvent, du moins en théorie, prendre l’avion jusqu’à la 35e semaine de grossesse. Au-delà de la 35e semaine, la plupart des compagnies refusent l’embarquement aux femmes enceintes. Comme les compagnies aériennes veulent jouer la carte de la sécurité pour des raisons d’assurance, un simple certificat médical ne leur suffit généralement plus. Elles exigent également le dossier de grossesse, qui donne des informations sur le statut de la grossesse.

Quels sont les risques auxquels les femmes enceintes sont confrontées dans la cabine de l’avion ? Contrairement à ce que l’on pense généralement, ce n’est pas la pression de l’oxygène qui peut être dangereuse pour les femmes enceintes en altitude. Les seules exceptions à cette règle sont les femmes qui souffrent d’une insuffisance placentaire, mais elles ne sont normalement pas autorisées à voyager en avion. Le plus grand facteur de risque pour toutes les femmes enceintes à bord d’un avion est l’immobilité. Votre circulation sanguine est de toute façon perturbée par la grossesse.  Comme vous ne pouvez bouger que de manière limitée, voire pas du tout, dans la cabine de l’avion, le risque de thrombose est nettement plus élevé. 

Si vous souhaitez prendre un vol en tant que femme enceinte, il est donc important de le faire en tenant compte des risques. Cela implique quelques recommandations qui vous protègent contre les thromboses. La règle la plus importante est sans doute de boire. L’idéal est d’hydrater régulièrement votre corps pendant toute la durée du vol. Certes, vous risquez de devoir aller plus souvent aux toilettes, mais c’est important. Il est également important de bouger autant que possible. Même si l’espace est limité, vous devez faire tout votre possible pour vous déplacer un peu. Levez-vous et contractez de temps en temps les muscles de vos jambes. Le port de bas de contention permet également de limiter le risque de thrombose. 

Que doit savoir une femme enceinte avant de prendre l’avion ?

Enceinte et en avion, à quoi dois-je faire attention ? C’est la question que se posent de nombreuses futures mamans. Et ce, à juste titre. En effet, monter à bord d’un avion n’est pas seulement une question de santé. Prendre l’avion en étant enceinte n’est pas interdit en soi. Il existe cependant quelques règles pour prendre l’avion pendant la grossesse.

Si vous faites partie des chanceuses qui vivent une grossesse sans problème jusqu’à la 28e semaine de grossesse, vous n’avez aucun souci à vous faire pour voyager en avion. Jusqu’à ce moment-là, vous pouvez prendre l’avion sans problème. Mais à partir de la 28e semaine de grossesse, la plupart des compagnies aériennes exigent une attestation du professionnel de santé qui vous suit. Il doit en ressortir qu’il n’y a aucun problème de santé qui s’oppose à un voyage en avion. 

Pour prouver que votre grossesse n’est pas encore avancée, vous devez également avoir votre dossier de grossesse sur vous. À partir de la 30e semaine de grossesse, il est même obligatoire pour prendre l’avion. Si vous êtes enceinte de 35 semaines ou plus, la plupart des compagnies aériennes vous interdiront de prendre l’avion. Les risques sont trop importants.

Outre les directives de la compagnie aérienne, il faut toujours garder à l’esprit les aspects sanitaires. Ainsi, il est indispensable de s’hydrater suffisamment et, si possible, de faire beaucoup d’exercice à bord afin de lutter contre le risque de thrombose. L’idéal est d’en parler à votre médecin avant chaque voyage en avion. Si vous respectez les règles concernant les voyages en avion pendant la grossesse, vous n’avez généralement pas à vous inquiéter pour vous-même ou pour votre bébé.

Avec quelle compagnie aérienne voyagez-vous ?

Les règles relatives au transport des femmes enceintes peuvent varier d’une compagnie aérienne à l’autre. Les conditions de transport varient en effet d’une compagnie aérienne à l’autre. Les femmes qui souhaitent voyager enceintes doivent absolument les connaître. Si vous souhaitez prendre l’avion pendant votre grossesse, il est important de vous renseigner au préalable sur les règles de la compagnie aérienne concernée.

AirlinesAirlines
Air AlgérieRoyal Air Maroc
Air CorsicaRyanair
Air FranceTAP Portugal
HOP!Transavia
British AirwaysTunisair
easyJetVolotea
IberiaVueling
KLMWizz Air
Lufthansa
Voyager enceinte : la compagnie aérienne vous doit-elle une compensation ?

Si vous avez eu un vol annulé, surbooké ou retardé au cours des 5 dernières années, vous avez peut-être droit à une indemnisation de la part de votre compagnie aérienne. Flightright vous indique ce que vous devez faire. Découvrez ce à quoi vous avez droit grâce à notre calculateur d’indemnités.

VÉRIFIEZ EN 2 MINUTES

Que doit contenir un certificat médical ?

À partir de la 28e semaine de grossesse, la plupart des compagnies aériennes exigent la présentation d’un certificat établi par votre sage-femme, gynécologue ou votre médecin traitant. Le certificat ne doit pas seulement indiquer qu’un voyage en avion ne présente aucun risque médical pour vous en tant que femme enceinte. Il est également important que la date de l’accouchement soit mentionnée sur le certificat. Ainsi, la compagnie aérienne peut facilement calculer à quelle semaine de grossesse vous vous trouvez. Une particularité s’applique d’ailleurs si vous êtes enceinte de plusieurs bébés. Dans ce cas, il est nécessaire que le médecin confirme explicitement qu’un voyage en avion est possible sans problème jusqu’à la fin de la 28e semaine de grossesse.

Combien de temps peut-on prendre l’avion lorsqu’on est enceinte ?

Combien de temps une femme enceinte peut-elle prendre l’avion ? C’est la question que se posent de nombreuses femmes enceintes qui se réjouissent certes d’avoir un enfant, mais qui ont tout de même envie de partir en vacances loin de chez elles. Prendre l’avion en étant enceinte n’est pas un problème en soi. Chaque compagnie aérienne décide de la durée pendant laquelle il est possible de voyager enceinte. L’idéal est de jeter un coup d’œil sur le site internet correspondant ou d’appeler le service client de la compagnie aérienne. Vous y trouverez certainement une réponse à la question : combien de temps une femme enceinte peut-elle voyager ? La plupart des compagnies aériennes indiquent qu’à partir de la 35e semaine de grossesse, les femmes enceintes sont généralement interdites de vol.

Peut-on prendre l’avion n’importe où pendant la grossesse ?

En théorie, il est possible de prendre l’avion lorsqu’on est enceinte, même pour des destinations lointaines. Mais si l’on est enceinte et que l’on souhaite prendre l’avion, il faut faire attention à certains points. Il est notamment indispensable de porter des bas de contention, de s’hydrater suffisamment et de faire le plus d’exercice possible. Vous pouvez ainsi prévenir le risque de thrombose.

Une femme enceinte peut-elle prendre l’avion pendant les 3 premiers mois ? 

Une femme enceinte peut-elle prendre l’avion au cours des trois premiers mois ? Du point de vue des compagnies aériennes, voyager en avion pendant les trois premiers mois ne pose aucun problème. En revanche, si l’on demande à un médecin, la réponse sera probablement différente dans de nombreux cas. À la question : peut-on prendre l’avion jusqu’à 12 semaines de grossesse, de nombreux médecins répondent en secouant la tête. Après tout, le risque de fausse couche est assez élevé pendant les trois premiers mois de grossesse. Celles qui souhaitent prendre l’avion en étant enceintes devraient donc si possible éviter de le faire au début de la grossesse.

Quel est le moment idéal pour prendre l’avion pendant la grossesse ?

Dans la mesure du possible, vous devriez prendre l’avion au cours du deuxième trimestre.

Pourquoi les femmes enceintes ne peuvent-elles pas s’asseoir à l’avant de l’avion ?

Certaines places sont interdites aux femmes enceintes dans l’avion. Il s’agit notamment des places à l’avant et des places près des sorties de secours. C’est une obligation pour des raisons de sécurité.

Quand les femmes enceintes ne doivent-elles pas prendre l’avion ?

Le deuxième trimestre est le moment idéal pour prendre l’avion pendant la grossesse. Prendre l’avion quand on est enceinte n’est pas dangereux si l’on respecte certaines règles. Mais pourquoi n’est-il pas recommandé de prendre l’avion pendant les 12 premières semaines ? Et jusqu’à quand peut-on prendre l’avion lorsqu’on est enceinte ? Au cours des 12 premières semaines, le risque de fausse couche est trop élevé. Inversement, il ne faut pas prendre l’avion à partir de la 35e semaine de grossesse. Le milieu de la grossesse est donc la période la plus propice à un voyage en avion.

En principe, les voyages en avion pendant la grossesse peuvent ne pas poser de problème dans certaines circonstances, mais il y a certaines choses à prendre en compte. Au cours des trois premiers mois de la grossesse, le risque de fausse couche est plus élevé, c’est pourquoi il est préférable de ne pas prendre l’avion pendant cette période, dans la mesure du possible. Même après la troisième semaine de grossesse, il faut bien réfléchir si un voyage en avion est absolument nécessaire, car la charge pour le corps peut augmenter pendant le vol.

Il est toutefois possible de prendre l’avion jusqu’à un certain moment de la grossesse. La plupart des compagnies aériennes autorisent les vols jusqu’à la 35e semaine de grossesse, bien qu’il puisse y avoir des différences. KLM et easyJet, par exemple, ont des dispositions spéciales pour les femmes enceintes qui souhaitent prendre l’avion pendant leur grossesse. Il est donc recommandé de se renseigner auprès de la compagnie aérienne avant de réserver et de présenter éventuellement un certificat médical. Lors de l’enregistrement, il faut en tout cas signaler que l’on est enceinte afin que d’éventuelles restrictions ou mesures particulières puissent être prises en compte.

Peut-on faire une fausse couche en prenant l’avion ?

Le risque de fausse couche est assez élevé, surtout si vous prenez l’avion au cours des 12 premières semaines. Il est important de garder à l’esprit que prendre l’avion en étant enceinte est déconseillé à ce moment-là.

L’exposition aux radiations est-elle dangereuse pour une femme enceinte ou pour son bébé ?

Il ne fait aucun doute que prendre l’avion en étant enceinte peut être dangereux. Mais le rayonnement dit d’altitude est l’un des risques les moins importants. Certes, il est plus élevé dans les airs qu’au sol, mais n’est pas à craindre.

10 conseils pour un vol agréable et détendu pendant la grossesse

Les personnes qui souhaitent prendre l’avion lorsqu’elles sont enceintes doivent tenir compte de quelques conseils. Nous avons réuni des conseils pour les femmes qui souhaitent prendre l’avion lorsqu’elles sont enceintes.

Conseils pour prendre l’avion pendant la grossesse :

Il existe de nombreux conseils pour prendre l’avion pendant la grossesse. Nous avons rassemblé les plus importants pour vous. Nous y abordons les conseils avant et pendant le vol.

Prendre l’avion enceinte – avant le vol :

  • Assurez-vous d’avoir une assurance maladie à l’étranger.
  • Si vous habitez loin de l’aéroport, passez la nuit dans un hôtel à proximité immédiate de l’aéroport. Cela vous évitera du stress.
  • Utilisez l’enregistrement en ligne.
  • Mettez des vêtements amples et confortables.

Prendre l’avion enceinte – pendant le vol :

  • Choisissez une place côté couloir pour faciliter l’accès aux toilettes.
  • Attachez la ceinture de sécurité sous votre ventre.
  • Faites régulièrement des exercices pour les jambes afin de stimuler la circulation sanguine.
  • Pensez à bien manger et à vous hydrater régulièrement.
  • Utilisez un coussin pour la nuque afin de pouvoir vous reposer.
  • Utilisez un bas de contention pour améliorer la circulation sanguine.

Comment Flightright peut-il vous aider ?

Vous êtes enceinte, mais vous ne voulez pas renoncer à vos voyages en avion ? Vous êtes assise à l’aéroport et attendez impatiemment votre vol, mais voilà que la compagnie aérienne vient modifier vos plans ? Votre vol est retard/annulé !

Selon le Règlement européen sur les droits des passagers aériens, les passagers ont droit à une indemnisation en cas de retard, d’annulation, de surbooking ou de correspondance manquée. Ils peuvent recevoir jusqu’à 600 euros d’indemnisation par personne (moins la commission).

Conseil : Flightright vous aide à faire valoir vos droits de passager aérien ! Si nécessaire, même devant les tribunaux. Avec nous, vous pouvez vérifier gratuitement vos droits en deux minutes. Simple ✔️ rapide ✔️ & sans risque ✔️ Vérifiez maintenant votre vol.

En tant qu’experts en matière de droit des passagers aériens, nous faisons valoir votre droit à l’indemnisation auprès de la compagnie aérienne !

En tant que portail de consommateurs leader sur le marché, Flightright se bat pour faire valoir les droits des passagers aériens. Nous défendons vos droits en cas de retard de vol, d’annulation ou de refus d’embarquement et nous nous référons au règlement 261/2004 de l’Union européenne relatif aux droits des passagers aériens.

Retour en haut