Grève à l'aéroport : droits des passagers - Flightright FR

Trustpilot 4.7/5 basé sur 3,380 avis

Grève à l’aéroport : les droits des passagers aériens

Vérifiez votre demande d'indemnisation en ligne en seulement 2 minutes

que faire en cas de grève à l'aéroport.
Air passenger rights expert

Approuvé par Oskar de Felice

Expert en droits des passagers aériens

Un taux de succès de 99%
Présents sur le marché depuis 2010
Sans risque

L’essentiel sur le thème « Grève à l’aéroport »

  • Une grève à l’aéroport peut entraîner des annulations de vols, des retards, des changements de réservation ou des modifications d’horaires.
  • Les employés des aéroports peuvent faire grève pour différentes raisons, par exemple les conditions de travail, les salaires, l’occupation du personnel ou les négociations collectives.
  • Si un vol est annulé en raison d’une grève, les passagers concernés ont droit à un transport alternatif ou au remboursement du prix du billet.
  • La compagnie aérienne est également tenue de fournir aux passagers des repas et un hébergement adéquats, si nécessaire, jusqu’à ce qu’un transport alternatif soit possible.
  • Si votre vol est annulé en raison d’une grève, demandez à la compagnie aérienne de confirmer par écrit le motif du retard ou de l’annulation.
  • Informez-vous auprès de la compagnie aérienne sur un éventuel transport de remplacement.
  • Une assistance juridique de Flightright est recommandée en cas de difficultés.


Vous avez subi un retard ou une annulation de vol ? Vérifiez vos droits dès maintenant et augmentez vos chances d’être indemnisé

Les grèves à l’aéroport sont l’une des principales sources d’irritation pour les passagers aériens, qui attendent souvent pendant des heures et ne savent pas si leur vol décollera à l’heure prévue ou non. Dans ce contexte, il est important de connaître les droits des passagers aériens en cas de grève à l’aéroport. Il est également essentiel de savoir si son aéroport est touché par une grève et comment trouver cette information.

Dans cet article, vous apprendrez tout ce qu’il faut savoir sur le thème « grève à l’aéroport » – afin d’être parfaitement informé en cas de grève et de pouvoir faire valoir vos droits en tant que passager aérien. Notre objectif est de vous aider à faire en sorte que votre voyage se déroule le mieux possible.

Grève à l’aéroport – les raisons les plus fréquentes

Quelles sont les raisons les plus fréquentes des grèves dans les aéroports ? Pourquoi les aéroports sont-ils en grève ? Le personnel des aéroports peut faire grève pour différentes raisons, par exemple pour des raisons de conditions de travail, de salaires, de recrutement, de négociations collectives ou d’autres revendications des travailleurs. Toutefois, les grèves peuvent également être dues à des facteurs externes, tels que des conditions météorologiques difficiles ou des problèmes techniques dans le trafic aérien.

  • Négociations collectives
  • Conditions de travail
  • Problèmes de personnel
  • Problèmes de sécurité
  • Restructurations
  • Horaires de travail irréguliers

Il existe de nombreuses autres raisons pour lesquelles une grève peut se produire à l’aéroport. En général, ces grèves peuvent avoir un impact considérable sur les passagers, car elles peuvent entraîner des annulations de vol, des retards et des désagréments.

Que se passe-t-il en cas de grève à l’aéroport ?

Les grèves à l’aéroport peuvent entraîner des annulations, des retards, des changements de réservation ou des modifications d’horaires. Il est donc important que les passagers vérifient avant leur départ si leur vol est concerné et, le cas échéant, qu’ils s’informent à temps.

Votre vol a été annulé à cause d’une grève ? Conformément au règlement européen sur les droits des passagers aériens, les passagers ont droit à une indemnisation ou à un remboursement de leur billet en cas de retard, d’annulation, de surréservation ou de correspondance manquée.
Faites appel à Flightright confortablement en ligne :
Vous pouvez compter sur le soutien de nos experts dans les cas suivants :
Retard de vol Indemnisation, indemnisation pour annulation de vol
Indemnisation en cas de Surbooking
Indemnisation en cas de refus d’embarquement

Nous faisons valoir votre remboursement et votre indemnisation !
Avec nous, vous pouvez vérifier gratuitement vos droits en deux minutes. Vous pouvez obtenir jusqu’à 600 euros d’indemnisation par personne (moins la commission de succès).

Vous êtes concerné(e) par une correspondance manquée ? Vérifie ton vol maintenant. Simple ✔ rapide ✔ & sans risque ✔

Mon aéroport est-il touché par la grève ? Voici comment le savoir

Si vous souhaitez savoir si votre aéroport est touché par une grève, il existe plusieurs moyens de le savoir. Vous pouvez d’abord consulter le site web de l’aéroport pour obtenir les dernières informations sur les opérations aériennes. Une autre possibilité consiste à appeler directement l’aéroport et à se renseigner sur l’impact de la grève sur les opérations aériennes. Sinon, vous pouvez consulter le site web de la compagnie aérienne avec laquelle vous souhaitez voyager pour savoir si votre vol est affecté. En cas de grève du personnel au sol ou des pilotes, certaines compagnies aériennes offrent la possibilité d’être averti par SMS.

Retards et annulations de vols actuels

Consultez notre tableau pour vous informer sur les annulations et les retards de vols actuels et vérifiez directement si votre vol est éligible à une indemnisation grâce à notre calculateur d’indemnisation gratuit.

RECHERCHE

Que se passe-t-il si le vol est annulé en raison d’une grève ?

Si un vol est annulé en raison d’une grève, les passagers concernés ont droit à un transport alternatif vers leur destination finale ou à un remboursement du prix du billet. Le choix entre ces deux options revient au passager. Si la compagnie aérienne propose un transport alternatif, celui-ci doit être effectué dans les meilleurs délais et dans des conditions comparables à celles du vol initialement réservé. La compagnie aérienne est également tenue de fournir aux passagers des repas et un hébergement adéquats, le cas échéant, jusqu’à ce qu’un transport alternatif soit possible.

Il est important de noter que pour les vols au départ ou à destination de l’Union européenne (UE), ou pour les vols au départ d’un pays de l’UE et à destination d’un pays tiers, lorsque la compagnie aérienne est établie dans l’UE, les passagers peuvent avoir droit à une indemnisation en plus du droit à un transport alternatif ou au remboursement du prix du billet. Cela dépend toutefois de différents facteurs tels que la distance du vol et la durée du retard.

Que se passe-t-il avec le billet d’avion en cas de grève à l’aéroport ?

Si un vol est annulé en raison d’une grève à l’aéroport, les passagers ont généralement droit à un remboursement du prix du billet ou à un transport alternatif vers leur destination finale. Si un(e) passager(e) décide d’annuler son billet parce que le vol est annulé ou considérablement retardé en raison d’une grève à l’aéroport, il/elle peut avoir le droit de réclamer le remboursement intégral du prix du billet. Il est important de noter que cela peut varier en fonction du type de billet et des conditions de réservation correspondantes.

Grèves dans les aéroports : les passagers ont-ils d’autres solutions ?

En règle générale, les passagers ont droit au remboursement de leur billet ou peuvent demander à ce que leur vol soit reporté à une date ultérieure. Dans certains cas, les passagers peuvent également être autorisés à choisir un autre itinéraire ou à prendre un autre vol à une date ultérieure, voire vers un autre aéroport proche, si c’est la meilleure option.

Grève à l’aéroport  : qui sont mes interlocuteurs ? L’organisateur du voyage ou la compagnie aérienne ?

Grève à l'aéroport-

En principe, vous avez des droits, tant vis-à-vis du voyagiste que de la compagnie aérienne, en cas de retard ou d’annulation de vol. L’indemnisation que vous recevez de la compagnie aérienne peut toutefois être prise en compte par le voyagiste dans le cadre d’une réduction du prix du voyage.

Flightright vous recommande, en cas de retard de vol de plus de trois heures ou d’annulation, de réclamer votre indemnisation directement auprès de la compagnie aérienne. Le règlement européen CE 261 oblige la compagnie aérienne à respecter certaines règles qui vous donnent, en tant que passager aérien, des droits étendus et vous permettent d’obtenir une indemnisation allant jusqu’à 600 € (moins une commission de résultat).

Votre vol a été retardé ou annulé ?

Même si vous êtes dans votre bon droit, il peut arriver que les compagnies aériennes ignorent vos réclamations. Flightright se tient à votre disposition pour vous aider à faire valoir vos droits auprès de la compagnie aérienne, grâce à des experts juridiques.

Grève à l’aéroport : que se passe-t-il en cas de grève du personnel de sécurité ?

Une grève du personnel de sécurité peut entraîner des retards et des annulations de vols importants, car sans contrôles de sécurité, aucun vol n’est possible. Dans ce cas, les passagers ne peuvent pas obtenir d’indemnisation directe de la part de la compagnie aérienne, car la grève est considérée comme une circonstance exceptionnelle sur laquelle la compagnie aérienne n’a aucune influence.

La compagnie aérienne est toutefois tenue de faire tout ce qui est en son pouvoir pour minimiser l’impact de la grève sur les passagers. Il s’agit par exemple de fournir des informations sur le statut des vols, d’aider à modifier les réservations de vols ou de fournir des repas et un hébergement en cas de retards ou d’annulations prolongés. En règle générale, les passagers ont droit à cette assistance, conformément au règlement européen 261/2004.

Que faire en cas de grève dans les aéroports ?

Que faire si mon vol est annulé en raison d’une grève ? Si votre vol est annulé en raison d’une grève, il y a quelques mesures que vous pouvez prendre pour gérer votre situation :

  • Demandez à la compagnie aérienne de vous confirmer par écrit le motif du retard ou de l’annulation.
  • Informez-vous auprès de la compagnie aérienne sur un éventuel transport de remplacement
  • Insistez sur les prestations de soins et conservez tous les justificatifs.
  • Déterminez vos droits à l’aide de notre calculateur d’indemnisation

Longue attente due à une grève à l’aéroport : à quoi avez-vous droit exactement ?

Si vous vous trouvez à l’aéroport de départ et que vous attendez votre vol, vous pouvez faire valoir votre droit à des prestations de service en cas de retard ou d’annulation. Les prestations auxquelles vous avez droit dépendent de l’itinéraire. Il existe toutefois certaines règles à respecter.

  • Court trajet jusqu’à 1 500 km : à partir de deux heures d’attente, boissons et en-cas gratuits, ainsi qu’e-mails, fax et deux appels téléphoniques.
  • Moyenne distance 1.500 – 3.500 km : à partir de trois heures d’attente, boissons gratuites, repas et deux appels téléphoniques, e-mails ou fax.
  • Longue distance à partir de 3.500 km : à partir de quatre heures de retard au décollage, boissons, repas et deux appels téléphoniques, e-mails ou fax gratuits.

Si votre vol est reporté au lendemain, la compagnie aérienne est tenue, conformément au règlement européen sur les droits des passagers aériens, d’organiser pour vous une nuit d’hôtel ainsi que le transport vers l’hôtel et le retour à l’aéroport.

Aéroport en grève : qui s’occupe du transport de remplacement ?

Si une grève à l’aéroport entraîne une perturbation du trafic aérien, les compagnies aériennes sont généralement chargées d’organiser un transport de remplacement. Celles-ci doivent se conformer au règlement européen sur les droits des passagers aériens, qui prévoit certaines règles en cas d’annulation ou de retard de vol. En règle générale, les compagnies aériennes essaient de réacheminer leurs passagers sur d’autres vols ou d’organiser des moyens de transport alternatifs tels que des bus ou des trains.

Il est toutefois important de noter que cela n’est pas toujours possible immédiatement et que des retards peuvent survenir. Il est donc recommandé de s’adresser directement à la compagnie aérienne concernée pour obtenir des informations et, le cas échéant, organiser soi-même un transport de remplacement.

Droits des passagers aériens en cas de grève

Mon vol est annulé en raison d’une grève – qui paie les dommages ?

Si votre vol est annulé en raison d’une grève du personnel aérien ou au sol, la question se pose rapidement de savoir qui va payer les dommages. Même s’il n’y a pas de dommage financier direct, le principe « Time is Money » s’applique généralement. Conformément au règlement européen sur les droits des passagers aériens, les passagers ont droit à une indemnisation pouvant aller jusqu’à 600,00 euros en cas de surréservation, d’annulation de vol ou de retard prolongé.

Toutefois, si une grève est à l’origine de l’annulation du vol, les passagers n’ont normalement pas droit à une indemnisation. Il existe cependant quelques exceptions spécifiques à cette règle. En règle générale, vous devez vérifier si la grève initiale à l’aéroport a précédé l’annulation ou le retard de votre vol. En effet, les effets de la grève en dehors de la phase de grève proprement dite peuvent, sous certaines conditions, donner lieu à des dommages et intérêts.

Qui paie l’annulation d’un vol en cas de grève à l’aéroport ?

Si un vol est annulé en raison d’une grève à l’aéroport, la compagnie aérienne doit proposer aux passagers concernés d’autres possibilités de transport ou un remboursement du prix du billet. Si la compagnie aérienne propose une solution de transport alternative et que le passager l’accepte, il n’a généralement pas droit à une indemnisation supplémentaire.

Toutefois, si aucune solution de remplacement appropriée ne leur est proposée et que le vol est annulé ou considérablement retardé, les passagers peuvent avoir droit à une compensation financière, à moins que la raison de l’annulation ou du retard du vol ne soit due à des circonstances exceptionnelles.

Si les passagers ont droit à une compensation, par exemple en cas de grève du personnel de la compagnie aérienne, le montant de la compensation financière dépend de la distance. Dans ce cas, en cas d’annulation de vol ou de retard dû à une grève à l’aéroport, les voyageurs peuvent demander une indemnisation pouvant aller jusqu’à 600 euros par personne, en fonction de la distance du vol (distance de vol).

Votre vol a été annulé en raison d’une grève ?

Conformément au règlement européen sur les droits des passagers aériens, les passagers ont droit à une indemnisation ou à un remboursement de leur billet en cas de retard, d’annulation, de surréservation ou de correspondance manquée.

Vol annulé ou retardé : une indemnisation est possible – jusqu’à 600 euros

Lorsqu’un vol est annulé ou retardé, les passagers ont généralement droit à une indemnisation. Toutefois, en cas de circonstances exceptionnelles, la compagnie aérienne peut être dispensée de verser une indemnisation. Ces circonstances comprennent des événements indépendants de la volonté de la compagnie aérienne, comme une grève.

Les experts de Flightright.fr soulignent toutefois qu’en cas de grève, chaque cas doit être examiné individuellement afin de déterminer s’il existe réellement des circonstances exceptionnelles.

Grève à l’aéroport : droit à une indemnisation – ces conditions sont valables

  • Le personnel de la compagnie aérienne est en grève (par exemple les pilotes ou le personnel de bord).
  • Le vol ne décolle pas ou décolle avec du retard, par exemple si l’avion est en panne.
  • Le vol n’arrive pas à temps (au moins trois heures de retard) à l’aéroport de destination.
  • La grève ne remonte pas à plus de cinq ans.

Quel est le montant de l’indemnisation que je peux obtenir ?

  • Court trajet (jusqu’à 1500 kilomètres) : Vous avez droit à une indemnisation de 250 €.
  • Moyenne distance (jusqu’à 3500 kilomètres) : Vous avez droit à une indemnisation de 400 €.
  • Longue distance (plus de 3500 kilomètres) : Vous avez droit à une indemnisation de 600 €.

Selon le règlement européen relatif aux droits des passagers aériens, le montant de l’indemnisation est calculé en fonction de la distance du vol :

Courte distance: jusqu’à 1500 kmMoyenne distance: jusqu’à 3500 kmLongue distance: plus de 3500 km
p.ex. Lille – Bordeauxp.ex. Nantes – Athènesp.ex. Paris – Buenos Aires
250€400€600€

*Sous déduction de la commission (en général 20 à 30% hors TVA)

Vous êtes affecté par une grève à l’un des aéroports suivants : Aéroport Charles de Gaulle à Paris, Aéroport de Lyon-Saint Exupéry, ou Aéroport Nice-Côte d’Azur? Utilisez notre calculateur de compensation gratuit pour vérifier si vous pouvez obtenir une indemnisation ou un remboursement pour votre vol problématique. Confiez la gestion de votre demande à Flightright facilement en ligne. Vérifiez votre vol maintenant !

Comment Flightright peut-il vous aider ?

Vous êtes confronté à un retard de vol et vous ne voulez pas le subir sans rien faire ? Flightright est là pour vous. Que vous souhaitiez demander une indemnisation en cas d’indemnisation, de surréservation, ou une indemnisation en cas d’annulation de vol . Nous nous ferons un plaisir de vous aider.

Selon le règlement européen sur les droits des passagers aériens, les passagers ont droit à une indemnisation en cas de retard, d’annulation, de surréservation ou de correspondance manquée. Ils peuvent recevoir jusqu’à 600 euros d’indemnisation par personne (moins la commission de résultat). Cette indemnisation est indépendante du prix du billet. Flightright, fait valoir vos droits pour vous. Si nécessaire, même devant les tribunaux.

Conseil : Flightright vous aide à faire valoir vos droits de passager aérien ! Avec nous, vous pouvez vérifier gratuitement vos droits en deux minutes. ✔️Simple, ✔️rapide & ✔️sans risques

En tant qu’experts en matière de droit des passagers aériens, nous faisons valoir votre droit à l’indemnisation auprès de la compagnie aérienne !

En tant que portail de consommateurs leader sur le marché, Flightright se bat pour faire valoir les droits des passagers aériens. Nous défendons vos droits en cas de retard de vol, d’annulation ou de refus d’embarquement et nous nous référons au règlement 261/2004 de l’Union européenne relatif aux droits des passagers aériens.

Retour en haut