Conseils pour les vols long-courriers - Flightright FR

Trustpilot 4.8/5 basé sur 3,022 avis

Conseils pour les vols long-courriers

Vérifiez votre demande d'indemnisation en ligne en seulement 2 minutes

Air passenger rights expert

Approuvé par Oskar de Felice

Expert en droits des passagers aériens

Un taux de succès de 99%
Présents sur le marché depuis 2010
Sans risque

De nombreux passagers en conviendront, les vols long-courriers sont généralement fatigants et épuisants. Le peu d’espace pour les jambes, la mauvaise qualité de l’air et le grand nombre de passagers font que le temps semble durer une éternité et, la plupart du temps, les passagers sont impatients d’arriver enfin à destination. C’est pourquoi il est d’autant plus important de bien se préparer pour le vol. Découvrez ici les meilleurs conseils pour un vol long-courrier agréable.

Planifier & réserver : à quoi faut-il faire attention lors d’un vol long-courrier ?

Pour un vol long-courrier, il est important de bien planifier et réserver au bon moment. Cela permet souvent d’économiser beaucoup de temps et surtout d’argent. Nous répondons ci-dessous aux questions les plus importantes à ce sujet, comme celle des vols long-courriers les moins chers ou celle de savoir à partir de quand un vol est considéré comme un vol long-courrier. 

Quand réserver un vol long-courrier est-il le moins cher ?

Pour réserver un vol long-courrier à un prix raisonnable, il est important de savoir quel est le mois de réservation. Il ressort de différentes statistiques que les vols sont les moins chers au début de l’année. Les mois les plus chers sont mai et juin, c’est pourquoi il est important de bien comparer les prix lors de la réservation d’un vol. Si vous souhaitez réserver un vol long-courrier, il est préférable de le faire en novembre, décembre ou janvier.

Quelle est la meilleure compagnie aérienne pour les vols long-courriers ?

Qatar Airways et Singapore Airlines figurent chaque année dans le top 5 des meilleures compagnies aériennes du monde. En particulier pour les vols long-courriers, elles offrent un service et un confort inégalés dans le secteur aérien. Les deux compagnies aériennes sont également très bien placées dans les domaines du divertissement et de la restauration. Parmi les compagnies aériennes européennes, Lufthansa et Air France constituent une bonne alternative pour les vols long-courriers.

Vous êtes bloqué à l’aéroport en raison d’un retard de vol ? Votre vol a été annulé ou vous avez été retiré de la liste des passagers ?

Dans chacune des situations décrites ci-dessus, vous avez droit à une indemnisation en tant que passager aérien. Demandez à Flightright de défendre vos droits :

Nous faisons valoir votre indemnisation !
Avec nous, vous pouvez vérifier gratuitement vos droits en deux minutes seulement.

Vous êtes également concerné par un surbooking, un retard de vol ou une correspondance manquée ? Vérifier le vol maintenant. Simple ✔ rapide ✔ & sans risque ✔

À quelle heure dois-je me présenter à l’aéroport pour un vol long-courrier ?

Pour les vols long-courriers, les voyageurs aériens devraient arriver à l’aéroport au moins trois heures avant le départ. Qu’il s’agisse d’une heure de pointe ou non, cela ne fait guère de différence. Cela s’explique par le fait qu’un vol long-courrier est presque toujours un vol international et qu’il faut par exemple plus de temps pour vérifier les passeports et autres documents. De plus, il y a généralement beaucoup plus de passagers sur un vol long-courrier que sur un vol intérieur, ce qui peut également entraîner un retard. Il convient également de vérifier les recommandations de la compagnie aérienne.

Quelle est la durée d’un vol long-courrier ?

L’Union européenne considère les vols à partir de 3 500 km de distance comme des vols long-courriers. Le manuel de l’aviation considère quant à lui les vols de plus de 3 000 km de distance et de plus de 3½ heures comme des vols long-courriers.

Il existe des milliers de vols long-courriers différents qui relient tous les continents et donc le globe entier. Que ce soit de l’Europe à l’Asie, de l’Amérique du Sud à l’Australie ou de l’Afrique à l’Amérique du Nord. Avec la mondialisation, toutes les destinations ne sont généralement séparées que par 1 ou 2 vols. Depuis octobre 2018, le vol le plus long du monde est la liaison Singapour-New York de Singapore Airlines, avec 16 700 kilomètres et une durée de vol d’environ 18 heures et 45 minutes. 

Préparer ses bagages à main : de quoi a-t-on besoin pour un long vol ?

Les vols long-courriers peuvent mettre le corps à rude épreuve. Il est donc d’autant plus important de savoir exactement ce dont on a besoin dans son bagage à main pour un long vol, afin de rendre le voyage aussi agréable que possible.

De quoi ai-je besoin dans mon bagage à main pour un vol long-courrier ?

Pour ne pas surcharger le bagage à main, il faut évaluer avant le vol long-courrier ce qui sera absolument nécessaire pendant le vol et ce qui peut éventuellement être mis dans le bagage en soute. Pour faciliter la décision, voici une liste des choses à emporter dans les bagages à main. 

  • Papiers et passeport
  • Objets de valeur
  • Casque et adaptateur
  • Oreiller de voyage
  • Masque de sommeil
  • Bouchons d’oreilles
  • Brosse à dents et dentifrice
  • Savon et déodorant
  • Cosmétiques
  • Chaussettes épaisses

Que peut-on emporter en bagage à main sur un vol long-courrier ? 

De nombreux passagers aériens se demandent souvent s’ils ont le droit d’emporter tel ou tel appareil dans leur bagage à main, surtout s’il s’agit d’appareils électroniques. Pourtant, à quelques exceptions près, presque tous les appareils électroniques sont autorisés. En font partie :

  • Smartphone, tablette, ordinateur portable
  • GPS
  • Brosse à dents électrique
  • Appareil photo numérique
  • Enceinte Bluetooth
  • Drones
  • Lampe de poche

Vêtements en avion : que porter sur un vol long-courrier ?

La question n’est peut-être pas très importante pour les vols intérieurs courts ou pour un aller-retour à Paris ou Londres, mais elle est essentielle pour les vols long-courriers. Que faut-il porter pendant un long vol ? La réponse doit tenir compte de plusieurs points.

Quels vêtements pour les vols long-courriers ?

Tout d’abord, il faut penser à mettre des vêtements confortables pour le vol long-courrier. La plupart du temps, on est assis pendant plus de dix heures dans une position qui n’est pas particulièrement confortable et qui ne se caractérise pas par une grande liberté de mouvement. Il n’est donc pas conseillé de porter des vêtements peut être beaux, mais inconfortables. En outre, il convient de réfléchir au temps qu’il fera dans le pays d’arrivée. Si vous rentrez des Caraïbes en France en décembre en short et en débardeur, il pourrait faire très froid à l’arrivée et il y a de fortes chances que vous passiez la période de Noël au lit avec un rhume. La situation est similaire dans l’autre sens, à savoir si l’on quitte le froid de la France pour la chaleur. Il est donc judicieux de porter des vêtements confortables et adaptés à la région, par exemple un pantalon de toile ou un jogging confortable, un legging et un pull chaud, mais qui ne grattent pas. Cela pourrait être très désagréable sur un long vol. 

Choisir sa place pour un vol long-courrier : un siège confortable fait la moitié du travail

Les sièges d’un avion peuvent être très différents en termes de confort. En particulier lors d’un vol long-courrier, cela peut avoir un impact important sur le bien-être des passagers. Réserver à l’avance sa place préférée peut être un avantage considérable. Si l’on préfère par exemple s’asseoir près du hublot pour regarder dehors et appuyer sa tête contre le côté de l’avion, il est judicieux de réserver cette place à l’avance. Si l’on préfère s’asseoir dans le couloir, par exemple parce que les jambes sont assez longues, il est également possible de réserver une place à l’avance. Chez certaines compagnies aériennes, la réservation préalable d’un siège lors de l’enregistrement en ligne est gratuite, surtout pour les vols long-courriers, mais de nombreuses compagnies demandent un supplément. Il convient donc de se renseigner au préalable sur ce que propose la compagnie aérienne en question. 

Se désaltérer en avion : où peut-on boire gratuitement sur les vols long-courriers ?

Sur les vols long-courriers, contrairement à de nombreux vols court-courriers de nos jours, la plupart des boissons sont gratuites. Cela vaut surtout pour les boissons non alcoolisées. Pour les boissons alcoolisées, cela peut varier d’une compagnie aérienne à l’autre, mais la plupart du temps, la bière et le vin sont également gratuits. Pour les boissons plus alcoolisées, il peut arriver que certaines compagnies aériennes exigent un supplément, même sur les vols long-courriers.

Qu’y a-t-il à boire sur les vols long-courriers ?

L’offre de boissons sur les vols long-courriers est généralement assez large. Le choix s’étend de toutes les boissons non alcoolisées comme l’eau, le thé, les jus et sodas aux boissons alcoolisées comme la bière, le vin et les spiritueux. En ce qui concerne les boissons alcoolisées, il se peut qu’elles ne soient pas gratuites sur certaines compagnies aériennes. Il est conseillé de se renseigner à l’avance sur les boissons incluses dans le prix. Il est particulièrement intéressant de voyager sur une compagnie aérienne internationale en provenance d’un autre pays et de pouvoir goûter aux boissons locales.  

Repas à bord : qu’y a-t-il à manger sur les vols long-courriers ?

En ce qui concerne la nourriture dans l’avion, les compagnies aériennes ont des approches très différentes. Cela va des simples pâtes réchauffées au menu à plusieurs plats. Nous nous référons ici à la classe économique simple, car il n’y a pas de limite à la nourriture dans l’avion en classe affaires et en première classe. Un petit repas est inclus dans le prix des vols long-courriers de presque toutes les compagnies aériennes. Ainsi, il y a généralement un repas chaud peu après le décollage, qui comprend généralement une petite salade, un plat principal et un dessert, et avant l’atterrissage, généralement un petit-déjeuner avec du pain ou des viennoiseries, de la pâte à tartiner et un œuf. En outre, presque toutes les compagnies aériennes proposent également des repas végétariens et végétaliens, qui doivent souvent être commandés lors de l’enregistrement en ligne. Si l’on souhaite manger un peu plus et avec plus de plaisir, c’est possible moyennant un supplément de prix chez presque toutes les compagnies aériennes. Conseil : de nombreuses compagnies aériennes proposent également de commander gratuitement un deuxième repas.

Que manger avant un vol long-courrier ?

Avant un vol long-courrier, il est conseillé de manger des aliments très riches et frais. En effet, la nourriture n’est pas toujours très fraîche dans l’avion et l’on ne consomme donc pas suffisamment de vitamines avant le vol. Si l’on a l’estomac sensible en avion, il est préférable de consommer des aliments légers avant le vol, car il y a un risque de vomissement. En outre, il est recommandé de ne pas manger trop gras avant le vol. Donc peut-être renoncer au burger à l’aéroport et privilégier plutôt un smoothie frais. 

À quelle fréquence mange-t-on sur un vol long-courrier ?

La plupart du temps, il y a deux repas chauds sur les vols long-courriers. Un au début et un à la fin du vol. Selon la compagnie aérienne, il y a aussi des petits snacks et des fruits entre les deux. Chez certaines compagnies aériennes, un seul repas est inclus dans le prix et le deuxième doit être acheté en supplément. Certaines compagnies aériennes ne proposent des repas chauds que moyennant un supplément. 

Se divertir pour ne pas s’ennuyer : que peut-on faire sur un vol long-courrier ?

Lors d’un vol long-courrier, il existe différentes possibilités de lutter contre l’ennui dans l’avion. Dormir sur les vols long-courriers est sans doute l’option la plus évidente pour que le temps passe plus vite. Mais il y a encore d’autres choses à faire pendant le vol. 

Que peut-on faire pour éviter de s’ennuyer en avion ?

Nous avons préparé pour vous une liste de choses qui devraient aider à combattre l’ennui pendant un vol long-courrier :

  • dormir
  • regarder un film ou une série
  • chercher à discuter avec les autres passagers 
  • lire un livre
  • écouter de la musique ou un livre audio
  • manger
  • suivre le vol en ligne gratuitement (suivi de vol)

Arriver à destination en bonne santé : pression dans les oreilles, nausées et autres.

Un vol long-courrier est toujours synonyme de contraintes physiques pour le corps. Les conséquences des vols long-courriers peuvent être des nausées ou des jambes lourdes après un long vol, raison pour laquelle il est possible de prendre une injection contre la thrombose avant un long vol. 

Pourquoi ai-je le mal de l’air lors d’un vol long courrier ?

Le mal des transports peut être la conséquence d’un conflit de traitement dans le cerveau. C’est là que le centre du vomissement s’active lorsque des mouvements inhabituels se produisent, par exemple en raison de turbulences. Si un passager a en plus peur de l’avion ou est généralement plutôt nerveux, le risque de nausée en avion est encore plus élevé.

Grâce aux techniques modernes, les nouveaux avions de ligne volent généralement de manière très calme. C’est pourquoi les symptômes tels que la peur de l’avion, les nausées et les vomissements se manifestent principalement pendant le décollage et l’atterrissage.

Que faire en cas de pression dans l’oreille après un vol ?

La pression dans l’oreille après un vol est une sensation désagréable. Pour se débarrasser de cette pression, il existe quelques possibilités simples :

  • Bâiller 
  • Sucer un bonbon
  • Mâcher du chewing-gum 
  • Boire fréquemment aide en raison du mouvement de déglutition
  • Manger plus souvent 
  • Pousser lentement sa mâchoire d’avant en arrière
  • Utiliser des bouchons d’oreilles

Comment faire disparaître la pression dans les oreilles ?

Si les voyageurs ressentent une pression dans les oreilles lors d’un vol, il existe quelques astuces simples pour faire disparaître cette pression. Ainsi, surtout avant le décollage et l’atterrissage, il est utile de bâiller à plusieurs reprises, de mâcher, d’avaler et de déplacer la mâchoire d’avant en arrière.

Quand dois-je porter des bas de compression lors d’un vol long-courrier ?

Il est prouvé que si les bas de compression à hauteur du genou sont portés au moins deux heures avant un long vol et pendant toute la durée du vol, le risque de jambes gonflées ainsi que de thrombose est réduit, car les bas de compression favorisent le retour du sang des jambes vers le cœur. Les bas sont particulièrement efficaces lorsqu’ils sont associés à des mouvements de jambes.

Prendre un vol long-courrier avec une bronchite et des antibiotiques ?

Si vous souffrez de bronchite, vous pouvez souvent prendre l’avion malgré tout. La condition est que vous ne ressentiez aucune gêne respiratoire et que vous ne manquiez pas d’oxygène. Vous ne devriez pas prendre l’avion si vous souffrez d’une maladie pulmonaire grave, par exemple d’une pneumonie. En cas d’urgence, vous devez dans tous les cas contacter un médecin au préalable. Les antibiotiques sont également autorisés dans les bagages à main et l’aspirine lors des longs vols peut aussi souvent aider. 

Peur de l’avion : comment survivre à un vol long-courrier ?

De nombreuses personnes souffrent de la peur de l’avion pour des raisons très différentes. La claustrophobie dans l’avion, le sentiment d’être enfermé et le vol lui-même ne sont que quelques-unes des raisons. Bien sûr, il n’est pas facile de faire disparaître cette peur des passagers, mais nous avons dressé une liste de mesures qui peuvent atténuer le sentiment de peur en avion. 

Un vol long-courrier est-il dangereux ?

Les vols long-courriers n’ont jamais été aussi sûrs qu’aujourd’hui. Chaque année, des millions de personnes prennent l’avion. De plus, les systèmes de sécurité et d’assistance sont de plus en plus sophistiqués et les règles de sécurité doivent également répondre à des normes extrêmement élevées. La probabilité de perdre la vie dans un accident d’avion est aujourd’hui d’environ un sur 130 millions, ce qui est nettement inférieur à ce qu’elle était dans les années 1970. Le risque d’être frappé par la foudre est nettement plus élevé que celui d’un accident d’avion. 

Les vols long-courriers sont-ils plus calmes ?

Les vols long-courriers peuvent souvent être plus calmes que les vols court-courriers, car les avions long-courriers sont souvent plus confortables que les avions court-courriers. De plus, entre le décollage et l’atterrissage, il s’écoule de très nombreuses heures pendant lesquelles l’avion est haut dans les airs, ce qui contribue à un vol calme. Bien sûr, des turbulences peuvent survenir lors de vols plus longs, elles ne sont jamais totalement exclues. Mais il est important de savoir que c’est tout à fait normal et que les vols long-courriers en particulier sont bien équipés contre de telles turbulences.

Que peut-on faire contre la peur de l’avion ?

Il existe plusieurs conseils et astuces qui peuvent aider à surmonter la peur de l’avion. Les mesures qui peuvent être efficaces et celles qui ne le sont pas dépendent de la personne concernée. Les mesures qui devraient être essayées sont les suivantes :

  • parler de la peur de l’avion avant le voyage
  • éviter le stress général avant le vol
  • ne pas prendre l’avion le ventre vide
  • choisir un siège approprié
  • s’habiller correctement pour le vol
  • faire des exercices de relaxation
  • attacher sa ceinture 

Quel est le meilleur siège pour les personnes qui ont peur de l’avion ?

Les passagers qui souffrent de peur en avion devraient réserver une place directement au-dessus des ailes. C’est là que l’on ressent le moins les turbulences. Si ces sièges ne sont plus disponibles et sont déjà réservés par d’autres passagers, il est conseillé de chercher une place à l’avant de l’avion. L’ambiance y est généralement beaucoup plus calme qu’à l’arrière de l’avion. 

Vol long-courrier avec bébé et en famille

Un vol long-courrier en famille, surtout avec des bébés ou de jeunes enfants, peut être très stressant et prendre beaucoup de temps pour toutes les personnes concernées. C’est pourquoi il convient de bien réfléchir à ce dont il faut tenir compte et à ce qu’il faut organiser avant un long vol. Pour vous faciliter la tâche, nous avons établi une liste pour les vols long-courriers avec bébé et en famille, qui vous aidera à ne rien oublier lors de la planification :

  • choisir la bonne période pour le voyage en avion
  • faire un bilan de santé et des vaccins avant le voyage
  • demander un passeport pour enfant, si nécessaire
  • s’informer sur la réglementation en matière de bagages (poussettes, etc.)
  • réserver des sièges adaptés
  • effectuer l’enregistrement en ligne, si possible
  • mettre des vêtements d’enfant adaptés, des boissons, de la nourriture, des couches dans le bagage à main
  • demander de l’aide à l’équipage en cas de problème

En cas de problème : quel remboursement en cas de retard ou d’annulation de vol ?

Des problèmes sont survenus lors de votre voyage ? Votre vol est surbooké, retardé ou annulé ? Dans ce cas, vous avez droit à une indemnisation pouvant aller jusqu’à 600 euros pour un long trajet (plus de 3 500 kilomètres).

En tant qu’experts en matière de droit des passagers aériens, nous faisons valoir votre droit à indemnisation auprès de la compagnie aérienne.

Comment Flightright peut-il vous aider ?

Vous êtes bloqué à l’aéroport à cause d’un retard de vol de plus de 3 heures ? Votre vol a été annulé ou vous avez été retiré de la liste des passagers ? Dans chacune de ces situations, vous avez droit à une indemnisation en tant que passager aérien.

Selon le règlement européen sur les droits des passagers aériens, les passagers ont droit à une indemnisation en cas de retard, d’annulation, de surbooking ou de correspondance manquée. Cette indemnisation est indépendante du prix du billet. Flightright, fait valoir vos droits pour vous. Si nécessaire, même devant le tribunal.

Conseil : Flightright vous aide à faire valoir vos droits de passager aérien ! Avec nous, vous pouvez vérifier gratuitement vos droits en deux minutes. ✔️Simple, ✔️rapide & ✔️sans risques

En tant qu’experts en matière de droits des passagers aériens, nous faisons valoir votre droit à l’indemnisation auprès de la compagnie aérienne !

En tant que portail de consommateurs leader sur le marché, Flightright se bat pour faire valoir les droits des passagers aériens. Nous défendons vos droits en cas de retard de vol, d’annulation ou de refus d’embarquement et nous nous référons au règlement 261/2004 de l’Union européenne relatif aux droits des passagers aériens.

 

Retour en haut