Voler avec un plâtre : Conseils importants - Flightright FR

Trustpilot 4.8/5 basé sur 3,022 avis

Voler avec un plâtre – Informations importantes pour vous

Vérifiez votre demande d'indemnisation en ligne en seulement 2 minutes

Air passenger rights expert

Approuvé par Oskar de Felice

Expert en droits des passagers aériens

Un taux de succès de 99%
Présents sur le marché depuis 2010
Sans risque

L’essentiel sur le thème « Voler avec un plâtre ».

  • Prendre l’avion avec un plâtre peut comporter des risques pour la santé.
  • La plupart des compagnies aériennes proposent un service de fauteuil roulant.
  • En règle générale, vous pouvez emporter des déambulateurs jusqu’à la porte d’embarquement.
  • Vous devez toutefois en informer la compagnie aérienne.
  • Il est strictement interdit de prendre l’avion dans les 24 heures suivant une fracture telle qu’une jambe cassée.
  • De plus, entre 24 heures et 48 heures après la fracture, seuls les vols de moins de deux heures sont autorisés !
  • Si le plâtre commence à faire pression pendant le vol, il doit pouvoir être retiré afin de rétablir la circulation sanguine. 


Vous avez subi un retard ou une annulation de vol ? Vérifiez vos droits dès maintenant et augmentez vos chances d’être indemnisé

Notre guide complet propose des conseils pour que votre voyage se déroule sans encombre et que vous puissiez vous concentrer sur votre santé. Découvrez les restrictions à respecter, les médicaments que vous pouvez emporter et les moyens d’optimiser le confort de votre vol. Grâce à nos conseils, prendre l’avion avec un plâtre ne sera pas seulement sûr, mais aussi sans stress – pour que votre voyage soit une expérience agréable, malgré les défis potentiels.

Prendre l’avion avec un plâtre – Peut-on prendre l’avion avec un plâtre ?

Puis-je prendre l’avion avec un plâtre ? Puis-je prendre l’avion après une opération ? Il est strictement interdit de prendre l’avion dans les 24 heures qui suivent une fracture, comme celle d’une jambe, afin d’éviter d’éventuelles complications dues au gonflement initial des tissus. Cette interdiction s’étend même aux 48 premières heures suivant la fracture, car c’est à ce moment-là que le gonflement est le plus important. Si un vol est inévitable, entre 24 et 48 heures après la fracture, seuls les vols de moins de deux heures devraient être envisagés.

Une attention particulière doit être accordée aux sept premiers jours suivant la fracture, pendant lesquels il est recommandé de fendre le plâtre. Cette pratique peut être poursuivie par la suite afin de donner plus d’espace aux tissus, car un léger gonflement peut se produire sous une faible pression atmosphérique.

Il est important de noter que les compagnies aériennes peuvent refuser de transporter des passagers portant des plâtres, et que les règles exactes sont indiquées dans les conditions de transport. Les passagers plâtrés doivent généralement présenter un certificat médical attestant leur aptitude à prendre l’avion. Une visite chez le médecin traitant permet non seulement d’obtenir ce certificat, mais aussi de discuter des risques potentiels. Certaines compagnies aériennes exigent en outre la signature d’une déclaration de consentement afin de s’assurer que les passagers sont informés des risques liés au transport.

Les enfants plâtrés peuvent-ils voler ?

La possibilité pour les enfants plâtrés de prendre l’avion dépend de plusieurs facteurs, dont le type de blessure, la stabilité du plâtre et l’accord du médecin traitant. Le médecin évalue l’état de la blessure et donne des recommandations sur l’aptitude à voler. La stabilité du plâtre est essentielle pour éviter d’éventuelles complications.

Il faut en outre tenir compte des directives des compagnies aériennes, car certaines pourraient exiger une documentation ou des mesures supplémentaires. L’âge de l’enfant joue également un rôle, en particulier pour les jeunes enfants qui peuvent nécessiter davantage de soins. Avant de réserver un vol, il est conseillé de consulter son médecin traitant et de vérifier les directives de la compagnie aérienne afin de garantir un voyage sûr et confortable.

Quand ne peut-on pas prendre l’avion ?

Il n’est généralement pas permis de voler avec un plâtre dans les premiers jours suivant une fracture, car le gonflement est le plus important. Un plâtre instable ou une durée de vol prolongée peuvent susciter d’autres inquiétudes. Les changements de pression atmosphérique pendant le vol pourraient être problématiques pour certaines blessures. Il est important de vérifier la politique de la compagnie aérienne et de parler à son médecin traitant avant le voyage. Le médecin peut vérifier le plâtre, évaluer l’état de la blessure et faire des recommandations sur l’aptitude à voyager. Dans certains cas, un certificat médical peut être nécessaire pour confirmer l’aptitude au vol. Les circonstances individuelles doivent toujours être prises en compte et les instructions du médecin doivent être suivies.

Comment les passagers plâtrés obtiennent-ils leur attestation ?

Pour obtenir une attestation « Fit-to-Fly » pour un voyage en avion avec un plâtre, les voyageurs aériens doivent suivre les étapes suivantes : Tout d’abord, ils prennent contact avec leur médecin traitant, qu’il s’agisse de leur médecin de famille ou d’un spécialiste. Un rendez-vous est fixé afin de discuter des projets de voyage et d’évaluer l’aptitude à prendre l’avion. Pendant l’examen médical, le médecin vérifie le plâtre et évalue l’état de santé afin de déterminer l’aptitude au vol. En cas d’évaluation positive, le médecin délivre le certificat « Fit-to-Fly », qui confirme l’aptitude au vol. Il est important de vérifier les exigences de la compagnie aérienne pour s’assurer que tous les documents nécessaires sont disponibles à temps avant le voyage prévu.

Vous êtes confronté à des problèmes d’annulation ou de retard de vol et vous ne voulez pas les subir sans rien faire ? Vous ne devriez pas non plus. Après tout, dans de nombreux cas de retard ou d’annulation, vous avez droit à une indemnisation.
Vous pouvez compter sur le soutien de nos experts dans les cas suivants :
Retard de vol Indemnisation, indemnisation pour annulation de vol
Indemnisation en cas de Surbooking
Indemnisation en cas de refus d’embarquement
Demandez Flightright en ligne :

Nous faisons valoir votre remboursement et votre indemnisation !
Avec nous, vous pouvez vérifier gratuitement vos droits en deux minutes. Vous pouvez obtenir jusqu’à 600 euros d’indemnisation par personne (moins la commission de succès).

Vous êtes concerné(e) par une correspondance manquée ? Vérifie ton vol maintenant. Simple ✔ rapide ✔ & sans risque ✔

Avez-vous besoin d’un siège supplémentaire si vous êtes plâtré ?

La nécessité d’un siège supplémentaire pour les passagers plâtrés dépend de plusieurs facteurs, notamment le type et la position du plâtre, la mobilité individuelle et la politique de la compagnie aérienne. Pour un plâtre à la jambe, un seul siège peut suffire, tandis que pour des plâtres plus importants, un espace supplémentaire peut être nécessaire. Il est important de vérifier les conditions de la compagnie aérienne concernée et de consulter le médecin traitant. Celui-ci peut donner des recommandations sur le confort et la sécurité pendant le vol. Avant de réserver, il est conseillé de clarifier les besoins individuels afin de garantir un vol approprié et confortable et de ne pas devoir payer un siège supplémentaire.

Y a-t-il des frais supplémentaires pour voler avec un plâtre ?

Prendre l’avion avec un plâtre peut entraîner des frais supplémentaires si un siège supplémentaire est nécessaire ou si des documents médicaux spéciaux, tels qu’un certificat « Fit-to-Fly », sont requis. Les coûts exacts dépendent de la compagnie aérienne et des circonstances individuelles. Il est conseillé de vérifier la politique de la compagnie aérienne et de voir à l’avance si des frais supplémentaires peuvent s’appliquer.

Comment réserver les places supplémentaires dont j’ai besoin dans l’avion ?

Pour réserver des places supplémentaires, tu peux contacter directement la compagnie aérienne. Appelle leur site web ou leur service clientèle par téléphone et explique que tu as besoin de places supplémentaires. Demande la disponibilité et les frais. Tu peux également te connecter au système de réservation en ligne de la compagnie aérienne, rechercher la section « Gérer la réservation » et suivre les instructions pour ajouter ou modifier des places.

Si tu as réservé par l’intermédiaire d’une agence de voyage, informe-les de tes besoins et ils pourront t’aider à réserver les places supplémentaires. Note que les étapes exactes peuvent varier d’une compagnie aérienne à l’autre, il est donc conseillé de vérifier les instructions spécifiques sur leur site web ou de contacter directement leur service clientèle.

Quels sont les risques de voler avec un plâtre ?

Quels sont les risques pour la santé de voler avec un plâtre ? Voler avec un plâtre peut comporter des risques pour la santé, car la pression exercée pendant le vol peut provoquer des gonflements et des désagréments dans la zone plâtrée.

La liberté de mouvement réduite et les éventuels problèmes de circulation sanguine augmentent le risque de troubles. Il convient donc de demander un avis médical avant le vol afin de garantir la sécurité. Un médecin peut évaluer si des mesures spéciales sont nécessaires et si prendre l’avion est sans danger dans votre cas.

Voyager avec un plâtre – Précautions avant le vol

Si tu voyages avec un plâtre, il est important de prendre quelques précautions avant le vol afin de minimiser les risques potentiels pour ta santé. Commence par demander un avis médical à ton médecin. Demande-lui de vérifier si, dans ton cas, prendre l’avion est sans danger et de discuter des éventuels ajustements à apporter au plâtre pour éviter les gonflements et les inconvénients pendant le vol.

Durant le vol, faites régulièrement de légers exercices de mouvement et d’étirement pour favoriser la circulation sanguine. Lors du choix du siège, privilégie les places avec suffisamment d’espace pour les jambes, idéalement un siège couloir pour une plus grande liberté de mouvement. Réfléchis avec ton médecin à l’opportunité de prendre des analgésiques légers ou des anti-inflammatoires pour soulager d’éventuelles douleurs.

N’oublie pas d’informer ton assurance aérienne de ton plâtre afin de t’assurer que tu seras couvert de manière adéquate en cas de complications. Ces mesures préventives te permettront de minimiser les risques potentiels lors de tes vacances avec un plâtre et de rendre ton voyage en avion aussi agréable que possible.

Voler avec un plâtre – Comment se comporter avec un fauteuil roulant

Quelles conditions mon fauteuil roulant ou mon scooter électrique doit-il remplir pour être transporté sur un vol ? Pour voyager en avion avec un fauteuil roulant ou un scooter électrique, informe la compagnie aérienne à l’avance, réserve l’espace nécessaire, vérifie les batteries, respecte les restrictions de poids et de taille, sécurise et emballe correctement l’appareil, clarifie les éventuelles exigences en matière de documentation et prévois suffisamment de temps pour l’enregistrement à l’aéroport. Informe également le personnel de bord de toute exigence particulière à l’arrivée.

Voler avec un plâtre – Comment se servir d’un déambulateur

Si vous prenez l’avion avec un plâtre et des déambulateurs, il est important d’en informer la compagnie aérienne à l’avance. Réserve l’espace nécessaire pour les déambulateurs et clarifie les directives spécifiques de la compagnie aérienne. Prévois du temps supplémentaire pour l’enregistrement et informe le personnel de bord de ta situation afin de garantir un déroulement sans problème.

Conclusion sur le thème voler avec un plâtre

Prendre l’avion avec un plâtre nécessite quelques précautions. Avant le voyage, il faut demander à temps un certificat « Fit-to-Fly » au médecin traitant. La compagnie aérienne doit être informée du plâtre et d’éventuelles adaptations du plâtre peuvent être nécessaires. Il est conseillé de se renseigner au préalable sur les directives spécifiques des compagnies aériennes afin de garantir un déroulement sans problème et des vacances sereines.

Comment Flightright peut-il vous aider ?

Vous êtes bloqué à l’aéroport en raison d’un retard de vol ? Votre vol a été supprimé (annulé) ou vous avez été retiré de la liste des passagers (refus d’embarquement) ?
Dans chacune des situations décrites, vous avez droit à une indemnisation en tant que passager aérien.

Selon le règlement européen sur les droits des passagers aériens, les passagers ont droit à une indemnisation en cas de retard, d’annulation, de surréservation ou de correspondance manquée. Ils peuvent recevoir jusqu’à 600 euros d’indemnisation par personne (moins la commission de résultat). Cette indemnisation est indépendante du prix du billet. Flightright, fait valoir vos droits pour vous. Si nécessaire, même devant les tribunaux.

Conseil : Flightright vous aide à faire valoir vos droits de passager aérien ! Avec nous, vous pouvez vérifier gratuitement vos droits en deux minutes. ✔️Simple, ✔️rapide & ✔️sans risques

En tant que portail de consommateurs leader sur le marché, Flightright se bat pour faire valoir les droits des passagers aériens. Nous défendons vos droits en cas de retard de vol, d’annulation ou de refus d’embarquement et nous nous référons au règlement 261/2004 de l’Union européenne relatif aux droits des passagers aériens.

En tant qu’experts en matière de droit des passagers aériens, nous faisons valoir votre droit à l’indemnisation auprès de la compagnie aérienne !

Retour en haut